[Sommaire] [Téléchargements] [Plan du site] [Forums] [Ecrire]
Recherche

L’énonciation d’un sort

par Ethaniael, Tchakaha


Au moment du lancement d’un sort, un Mage énonce la phrase de pouvoir (« Le Mage perçoit comme un chat »). Cette énonciation se fait de façon claire et précise, en Bas-Enochéen ou en Haut-Enochéen, afin de pouvoir entrer en résonance avec les champs magiques.

Ceci entraine donc quelques règles et limitations :

  • si l’Incantation est prononcée en Bas-Enochéen, le passage en Vision-Ka n’est pas nécessaire. Cependant, l’incantation doit être prononcée dans sa totalité ; une incantation interrompue n’a pas d’effet.
  • Un mage à bout de souffle, à la voix cassée ou qui murmure pour ne pas être écouté, verra donc la difficulté de son sort augmentée d’un niveau. En cas de maladresse, on considèrera qu’il a réalisé trois modifications supplémentaires sur la table générique.
  • Le Mage peut aussi incanter dans le silence complet, en énoncant la phrase en Haut-Enochéen. Ceci permet notamment à un Nephilim hors de son simulacre de lancer un sort.
    Dans le cas où un Nephilim veut parler en Haut-Enochéen il doit au préalable passer en Vision-Ka, puis réussir un test d’Inité Assez Difficile. Si ce jet est réussi, le Mage doit ensuite tester son sort.







[F.A.Q]- [Admin.] - [Plan du site]